IPC Clermont / 3S'inPACK, centre technique expert du couple produit-emballage

Actualités IPC Clermont / 3S'inPACK

3S'inPACK devient IPC Clermont et déménage

Nouvelle identité et nouvelle localisation pour 3S'inPACK qui devient IPC Clermont et s'installe à partir du 2 octobre 2017 dans des locaux situés au Biopôle Clermont-Limagne à Saint Beauzire.

Sa nouvelle adresse est donc à partir de cette date :

Biopôle Clermont-Limagne - 2 rue Michel Renaud - 63360 Saint-Beauzire

L'équipe reste en place et les adresses mail sont constitués de : prénom.nom@ct-ipc.com

Les coordonnées téléphoniques changent et seront communiquées ultérieurement

Lire aussi l'annonce jointe

 

Téléchargez le PDF


3S'inPACK rejoint IPC le Centre technique Industriel de la plasturgie et des composites

IPC, le centre technique industriel dont l’expertise est dédiée à l’innovation plastique et composite, s’implante à Clermont-Ferrand avec 3S’inPACK, l’expert du « couple » produit-emballage, à ses côtés. « IPC ambitionne de devenir un leader technologique international sur les problématiques de sécurité des plastiques. Les compétences du centre technique 3S’inPACK (sûreté alimentaire et environnementale, innocuité, service à l’usage et sensorialité) vont nous permettre à moyen-terme de développer un concept intelligent, durable et sûr (Smart Green Safe), pour développer l’activité des plastiques en toute sécurité », explique Luc UYTTERHAEGHE, Directeur Général d’IPC.

De nouveaux moyens pour la R&D dans l’emballage

« Rejoindre IPC, c’est se donner de nouveaux moyens et renforcer notre réseau à l’échelle nationale et européenne. Nous allons poursuivre l’accompagnement des entreprises pour optimiser leur rapport produit-emballage-technologie, et les accompagner dans l’innovation grâce à nos outils de pointe », explique Jacques THÉBAULT, Directeur de 3S’inPACK.

Renforcer l’expertise de la profession en matière d’emballage, un axe stratégique

IPC compte une centaine de collaborateurs en France, répartis sur 5 sites : IPC Chambéry, IPC Laval, IPC Oyonnax, IPC Alençon et désormais, IPC Clermont-Ferrand, qui vient développer et enrichir son expertise, avec l’emballage comme axe clé.Ces nouvelles compétences viennent renforcer l’expertise d’IPC en matière d’interaction contenant-contenu.

Lire également le communiqué de presse joint

Téléchargez le PDF


3S'inPACK au catalogue de formation continue de l'ESEPAC

3S'inPACK a des relations de longue date avec L'ESEPAC, Ecole Supérieure Européenne de Packaging, située à proximité du Puy-en-Velay (département de Haute-Loire,  région Auvergne Rhône Alpes). Depuis la création de l'ESEPAC en 1991, les experts de 3S'inPACK ont contribué à l'enseignement, plusieurs apprentis et stagiaires de l'ESEPAC ont été accueillis à 3S'inPACK et certains ont été embauchés. Des prestations techniques ont également été confiées au laboratoire de l'ESEPAC.

Aujoud'hui se rapprochement ce concrétise par la participation de 3S'inPACK au catalogue de formation continue, plus particulièrement sur les questions d'intéractions contenant-contenu et sur l'écoconception des emballages.

Voir catalogue de formation de l'ESEPAC en pièce jointe.

Téléchargez le PDF


Bisphenol A : dernier avis de l'EFSA

Après l'examen par les experts de l'EFSA de deux nouvelles études réalisées par l'équipe Toxalim de l'INRA, l'EFSA estime que les données sont encore insuffisantes pour conclure sur l'effet du BPA sur la santé humaine.

Les données isssues de ces études sur le rat n'ont pas permis de définir une nouvelle DJT (Dose journalière tolérable) qui est provisoirement fixée à 4 microgrammes par kilogramme de poids corporel et par jour.

L'EFSA s'est engagé à réviser la DJT du BPA en 2017 à la lumière de nouvelles études dont celle actuellement en cours aux Etats Unis menée par le National Toxicology Program dont les résultats devraient être publiés en 2017.

L'instance européenne envisage également une consultation publique sur le sujet en 2017.

D'autre part une projet de règlement européen est en cours et la DG SANCO envisage de fixer la LMS (limite de migration spécifique) du BPA à 0.05 mg/kg d'aliment pour les matériaux plastiques en contact avec les aliments.


Transfert des huiles minérales (MOSH, MOAH) : avancées expérimentales

Dans le cadre d’un projet au sein du RMT Actia ProPack Food, 3S’inPACK a mis en place un protocole de test et de modélisation du transfert des huiles minérales vers les aliments.

Il consiste à reproduire les situations habituellement rencontrées au cours du conditionnement et des stockages des produits.

Il s’agit de doper du carton vierge par un mélange étalonné de substances homologues des huiles minérales et de suivre au cours du temps, leur transfert vers un simulant de l’aliment conditionné dans un sachet, le tout dans des conditions de température maîtrisées.

Les résultats sont ensuite modélisés pour aboutir à la construction d’abaques destinées à prédire les phénomènes de transfert en fonction des poids moléculaires des substances, de la température et du temps.

Le protocole ainsi mis en place permet de comparer différentes solutions d’emballage et de définir la plus performante au regard de la barrière aux contaminations par les huiles minérales.

Ces travaux ont fait l'objet d'une présentation par Colette Breysse (3S'inPACK) et Olivier Vitrac (INRA-AgroParistech) lors de la journée "Emballage source d'innovation" qui s'est tenue le 5 octobre 2016 à Clermont-Ferrand (présentation jointe).

Téléchargez le PDF


Emballage source d'innovation : retour sur la journée RMT ProPackFood du 5 octobre 2016

Le 5 octobre 2016, 3S'inPACK avait en charge l'organisation de la journée technique du RMT ProPack Food à Clermont-Ferrand intitulée " Emballage source d'innovation" .Pour cela il s'est entouré du savoir faire de la Maison Innovergne.

Cette manifestation fut une réussite puisqu'elle a réuni une soixantaine de participants principalement des industriels des secteurs de l'agroalimentaire et de l'emballage dont plus de 30% extérieurs au territoire auvergnat. Le taux de satisfaction est également révélateur de la qualité des interventions puisqu'il est de 84/100.

Le programme a su varier des interventions à la fois pratiques et de recherche, a mis en avant les tendances des années à venir, a réalisé un focus sur le numérique et ses potentialités et a abordé la polysensorialité des emballages.

L'ensemble des interventions de cette journée est disponible sur le site ProPack Food Training sous l'onglet documentations : http://rmt-propackfood.actia-asso.eu/

 


NUTRIPAN : valorisation des résultats

NUTRIPAN, programme collaboratif réalisé entre 2010 et 2014 dans le cadre du Pôle de compétitivité Céréales vallée, portait sur le développement de pain optimisé sur le plan nutritionnel. Il a fait l'objet de nombreux résultats techniques et scientifiques.

Parmi ces derniers on peut noter l'étude de l'impact de la matière première et de la transformation sur l'apparaition des composés des réactions de Maillard et sur certains micronutriments.

Tel est le sujet de l'article paru dans le magazine "Food and Function" de juin 2016.

3S'inPACK (Sarah Librère, Jacques Thébault) ayant participé à ces travaux est cité dans les auteurs de l'article dont une copie est jointe à cette actualité.

Téléchargez le PDF


MOOC "conception d'un emballage responsable"

L’École Centrale de Lyon, dans le cadre d’une Chaire créée avec Eco-Emballages, a développé un MOOC (Massive Open Online Course) sur la « Conception d’un emballage responsable », cours en ligne, ouvert à tous, et totalement gratuit. Le parcours conçu dure 6 semaines, comporte des vidéos, des quizz, des ressources complémentaires, avec le support d’experts.  Il est proposé sur la plateforme FUN portée par le Ministère de l’enseignement supérieur et permettra d’obtenir une attestation de suivi de l’École Centrale de Lyon.

 Ce MOOC propose de mieux connaître les enjeux et les solutions pour réduire les impacts environnementaux d’un emballage tout au long de son cycle de vie. Il permet aussi de prendre en main des outils en ligne gratuits d’Analyse de Cycle de Vie développés par Eco-Emballages. il aborde  les enjeux de la valorisation de la démarche auprès du consommateur, indispensable pour une démarche maitrisée évitant le greenwashing.

Ce MOOC ne nécessite aucun prérequis et s’adresse à tous les profils : étudiants, salariés, entrepreneurs, ingénieurs, chefs de produits, responsables R&D ou RSE.

Pour les inscriptions, rendez-vous sur

https://www.fun-mooc.fr/courses/eclyon/109001/session01/about  


Amendement du Règlement Plastiques 10/2011

Le règlement UE 2016/1416 du 24/08/2016 porte modifications du règlement UE 10/2011 sur les matières plastiques.

Cette nouvelle mouture apporte de nombreuses corrections ou explications au texte précédent. Il précise, entre autre, dans ses annexes un grand nombre de procédures de tests de migration en fonction des substances.

A titre d'exemple ce nouveau texte précise la notion de "remplissage à chaud", autorise les sels métalliques dans les aides à la polymérisation, précise les conditions d'aptitude au contact alimentaire du PEF (Polyéthylène furanoate), analogue du PET issu de biosourcés, baisse la limite de migration de l'aluminium issu des matériaux à 1 mg/Kg.

Pour plus de détails voir le texte joint.

Téléchargez le PDF


L'emballage, source d'innovation : 5 octobre 2016 - Clermont-Ferrand

La Maison Innovergne, le RMT Actia ProPack Food et le centre 3S’inPACK organisent conjointement à Clermont-Ferrand cette journée thématique consacrée à l’innovation dans le secteur de l’emballage agroalimentaire.

Le Réseau Mixte Technologique, RMT Actia ProPack Food, labellisé par le Ministère en charge de l'Agriculture est coordonné par le LNE sous l'égide de l'ACTIA, le réseau français des instituts techniques de l'agro-alimentaire. Il réunit 17 partenaires sur le plan national, experts sur la thématique intégrée "emballage, procédé et aliment". Ses objectifs principaux sont de répondre aux besoins des industries agro-alimentaires et de l'emballage en termes de recherche et développement, de formation et de mise à disposition d'outils.

En lien étroit avec les pôles de compétitivité, les organisations professionnelles et les organismes de recherche, le RMT Actia ProPack Food focalise son action de Recherche et Développement sur quatre domaines prioritaires :

  • Emballage et risques chimiques
  • Fonctionnalisation des emballages
  • Emballage et environnement
  • Emballage et aptitude à l’usage

Egalement, lieu de synergie et d'échanges, le RMT Actia ProPack Food a développé un outil de transfert destiné aux industriels et aux formateurs, mettant en adéquation l'enseignement supérieur et technique aux besoins des entreprises : ProPack Food Training (http://rmt-propackfood.actia-asso.eu/)

La journée technique du RMT ProPack Food, organisée tous les ans, est volontairement décentralisée en région pour faciliter ce transfert.

Après Dijon , Avignon, , Bourg en Bresse, c’est au tour de Clermont-Ferrand, où est situé 3S’inPACK, membre du RMT ProPack Food, d’accueillir cette manifestation.

Le programme de la journée est joint à ce communiqué.

La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire  via le  lien inséré dans le programme.

 

Téléchargez le PDF


3S'inPACK organisateur de la journée Innovation Emballage du RMT Propack Food 05/10/2016

Chaque année le RMT ProPack Food organise une journée technqiue d'information sur le thème "l'emballage source d'innovation".

En tant que partenaire du RMT ProPack Food, 3S'inPACK a en charge l'organisation de cette journée à Clermont-ferrand le 5 octobre 2016. Pour cela il s'est rapproché de la Maison Innovergne qui apporte l'appui logistique pour la réalisation de cette manifestation.

La journée sera consacrée à parcourir les tendances en matière d'emballage, les évolutions en matière d'innovations tant du point de vue matériaux que technologies. Une place sera faites aux technologies du numérique et aux avancées en matière d'environnement, sans oublier le chapitre de la sécurité alimentaire liée aux emballages.

Ce sera également l'occasion pour présenter les outils en ligne RMT Propack Food Training http://rmt-propackfood.actia-asso.eu/ notamment ceux concernant l'écoconception des emballages.

Pour plus d'information : voir le pré-programme ci-joint

 

Téléchargez le PDF


Films Biosourcés et Biodégradables : création de la joint-venture CARBIOLICE

Carbios, LCI (Limagrain Céréales Ingrédients) et le fonds d'investissements SPI se sont associés pour créer une joint-venture appelée Carbiolice.

Cette nouvelle société bénéficiera ainsi du savoir faire de Limagrain dans les bioplastiques à base de biosourcés (Biolice) et des innovations technologiques de Carbios dans le domaine de la dégradation des matières plastiques par voie enzymatique.

Carbiolice s'inscrit dans la continuité du projet Thenaplast soutenu par Bpi et labellisé par le Pôle de compétitivite Céréales vallée.

Les matériaux ainsi fabriqués permettront la production de films répondant aux nouvelles exigences réglementaires en matière d'environnement et de transition énergétique.

Pour plus d'information : à lire le communiqué de presse ci-joint 

Téléchargez le PDF


Perturbateurs endocriniens : la Commission européenne propose des critères

La Commission européenne a présenté le 15/06/2016 deux projets réglementaires contenant des critères scientifiques afin d'identifier les perturbateurs endocriniens dans les produits chimiques, biocides et phytopharmaceutiques. 

Ces critères se basent sur la définition de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de 2002  suivant trois points :

  • la substance  a des effets indésirables sur la santé humaine
  • elle présente un mode d'action endocrinien
  • il existe un lien de causalité entre l'effet indésirable et le mode d'action

La Commission européenne précise le protocole d’identification d’un perturbateur endocrinien :

  • mettre en évidence des preuves scientifiques pertinentes 
  • utiliser la pondération d'une approche fondée sur des éléments concrets 
  • procéder à un examen systématique et solide.

Les industriels européens (chimie, phytosanitaire, matières plastiques) restent sceptiques sur ces définitions qui ne  permettent pas de différencier suffisamment les substances ayant un effet néfaste des substances n’induisant aucun impact sanitaire. La crainte étant que des substances sans risque soient identifiées à tord comme perturbateurs endocriniens. 

L’ EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) et l'Agence européenne des produits chimiques sont invitées par la Commission européenne à utiliser ces critères dans leurs évaluations des risques. 

Une adoption par la Commission européenne ne devrait pas tarder afin de présenter des projets de textes réglementaires au niveau du Parlement européen.

A lire également sur le sujet l'étude réalisée par l'ANSES 

https://www.anses.fr/fr/content/perturbateurs-endocriniens-1


Contamination de boissons par des phtalates provenant des matériaux destinés au contact des denrées alimentaires

le 24/06/2015 la DGCCRF délivre sur son site http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/contamination-boissons-par-des-phtalates-provenant-des-materiaux-destines-au-contact-des#xtor=RSS-513

les résultats d'une étude réalisé sur la présence de phtalates dans les boissons.

Sur 82 établissements (152 actions de contrôles menées, 70 prélèvements réalisés) 9 anomalies ont été constatées et 8 avertissements ont été émis.

Au total, dix-sept échantillons de boissons spiritueuses sur dix-neuf analysés contenaient du DBP et du DEHP (dont sept avec une teneur supérieure à la LMS), douze contenaient du DINP.

Pour les vins, sur dix-huit échantillons analysés, quinze contenaient du DBP (dont deux avec une teneur supérieure à la LMS) et six du BBP.

Ces valeurs (proportion d’échantillons contenant des phtalates et teneurs en phtalates) sont similaires à celles observées entre 2013 et 2014 sur davantage d’échantillons (55 échantillons de boissons spiritueuses et 78 de vins).

Dans le secteur de la cidrerie, de faibles quantités en DBP ont été détectées dans trois échantillons sur six analysés.

Aucun phtalate n’a été détecté dans les échantillons de boissons sans alcool et les bières.

En l’absence de teneur maximale en phtalates dans les denrées alimentaires et de dépassement des doses journalières tolérables en phtalates pour la seule contamination de ces boissons, aucun échantillon de boisson n’a été déclaré impropre à la consommation.

Parmi les 8 échantillons de matériaux soumis à l’analyse, un tuyau en matière plastique souple a été déclaré non-conforme du fait de la présence de DEHP, interdit pour l’usage considéré avec les boissons spiritueuses. L’emploi d’articles en matières plastiques contenant du DBP et/ou du DEHP au contact de boissons d’un TAV supérieur à 20 % en volume, alors que le règlement (UE) 10/2011  l’interdit, est fréquemment l’explication principale de la présence de ces phtalates dans les boissons spiritueuses.

Pour information : 3S'inPACK réalise les analyses de phtalates dans les matériaux, les produits alimentaires, les liquides biologiques ou leurs simulants. D'autre part dans le cadre du programme ARMED sur l'étude de plastifiants dans les dispositifs médicaux à base de PVC, 3S'inPACK a modéliser les transferts de ces composés en situation dynamique d'écoulement.


3S'inPACK contributeur au site PROPACK FOOD TRAINING

Le site Propack Food Training http://rmt-propackfood.actia-asso.eu/ , on-line destiné à l'information et à la formation sur la thématique emballage alimentaire, vient d'être enrichi sur deux thématiques Préservation et Ecoconception.

Pour la thématique Préservation, ont été mis en ligne des cours et des études de cas issus des résultats du programme Européen Map'OPT.

Pour la thématique Ecoconception, ont été rédigés et mis en ligne : un guide sur la conception d'emballages, des cours abordant à la fois la réglementation et les méthodes d'écoconception, des études de cas allant de la plus simple à la plus complète.

L'accès à ces documents est gratuit, il suffit seulement de s'identifier.


3S'inPACK présent au 11ème Forum de l'Emballage (LNE) le 09/06/2016 à Paris

Comme chaque année le LNE (Laboratoire National d'Essais) organise un Forum sur l'emballage. Cette année le forum aura lieu à Paris le 9 juin et se tiendra à l'hôtel Mercure Paris Porte de Versailles "Expo" (36 rue du Moulin- 92 Vanves).

3S'inPACK interviendra en tant que membre du RMT Actia Propack Food pour présenter les nouvelles avancées du site en ligne Propack Food Training en matière d'écoconception des emballages.

En effet 3S'inPACK, en collaboration avec le LNE et le CRITT PACA, a travaillé sur la mise en place d'un guide, de cours et d'études de cas destinés à apporter la connaissances et les méthodes sur la thématique de l'écoconception d'emballages.

A noter également l'intervention d'Olivier Vitrac d'INRA-AgroParistech sur la question du transfert des huiles minérales, sujet sur lequel 3S'inPACK travaille actuellement en collaboration avec lui. Des résultats récents des travaux en cours pourront ainsi être présentés.

Pour consulter le programme complet du Forum Emballage :

http://www.lne.fr/fr/formation/fiches_journees_techniques/2016/1604-forum-emballage.pdf


3S'inPACK dans la presse professionnelle pour le CFIA

le CFIA de Rennes, salon devenu incourtournable pour les fournisseurs de l'agroalimentaire, a été l'occasion pour 3S'inPACK de réaliser un publireportage dans la revue Emballage Digest distribuée sur ce salon (doc jointe).

Un nouveau hall était consacré cette année à l'emballage. 3S'inPACK, en tant que visiteur a pu y repérer quelques innovations :

- CGL Pack :  nouveau concept de shaker thermoformé assurant le mélange de sauce dans la salade sans avoir à ouvrir l'emballage

- Dynaplast :   gamme de pots scellables "Tusipack" associant un pot, une coupelle réchauffable et un couvercle clipsé. Disponible en PP et PET ce concept est destiné aux consommations nomades

- Europlastiques : barquettes pour produits tratinables avec accessoires intégrés dans le couvercle sous étiquette IML. Cette solution est appelée "snackset"

- Rap France : emballage pour sandwiches associant un carton léger et un film mince qui assure cependant une conservation sous atmosphère modifié portant à 28 jours la durée de vie des produits.

-Silver Plastics : "AirPET" est une barquette en PET expansé dont le poids est de 30% inférieur au poids d'une barquette en PET. Elle est recyclable, possède des propriétés barrière naturelles, offre une fermeture hermétique par thermosoudure et est résistante au froid et au chaud (jusqu'à 200°C)

- Micvac : la présence d'une valve sur la une barquette operculée permet de créer un vide après cuisson et de conserver les produits avec un parfait hygiène. La valve "siffle" pour signaler que le plat est prêt.

- Sealed Air : le sac Cryopvac "Freshness Plus" multicouche, coextrudé et barrière est doté dans sa structure d'absorbeurs d'odeurs et permet ainsi d'éviter le confinement d'odeurs, qui bien que naturelles, sont parfois à l'origine de refus du consommateur et donc du gaspillage alimentaire.

Téléchargez le PDF


3S'inPACK membre du cluster Nutravita

Le cluster d'excellence Nutravita, qui agit dans les secteurs de la nutrition et de la santé, existe depuis 2001. Le Pôle CASIMIR (devenu 3S'inPACK) fut un des initiateurs de sa création. Depuis, 3S'inPACK continue à s'investir fortement dans la vie de ce cluster (Jacques Thébault - gérant de 3S'inPACK - est membre du bureau de Nutravita) et dans ses projets (deux projets en cours labellisés par Nutravita et pour lesquels 3S'inPACK est partenaire).

D'autre part 3S'inPACK réalise, pour le compte de Nutravita et du pôle de compétitivite Créales vallée, une veille permanente dans le domaine de la nutrition.

La vidéo jointe http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/emissions/la-voix-est-libre-auvergne 

illustre bien le rôle des clusters en général et plus particulièrement celui de Nutravita. L'exemple du projet collaboratif entre les sociétés Oxsitis et Cruzilles a  fait intervenir 3S'inPACK sur le plan analytique (composition nutritionnelle) et sur le plan emballage (choix des matéraiux, prédiction de durée de vie).

Sur d'autres projets 3S'inPACK collabore avec l'équipe de Véronique Coxam, Directrice de recherche à l'UMR 1019 de l'INRA (équipe Alimentation squelette et métabolisme), également citée dans la vidéo.

La double compétence produit et emballage que possède 3S'inPACK est d'autant plus importante pour la création de produits soumis à des allégations fonctionnelles ou nutritionnelles qu'il  est nécessaire de prédire leur maintien dans le temps grâce à des outils de modélisation et d'analyse des principes actifs (étude de stabilité de produits emballés).


3S'inPACK en visiteur au salon Pharmapack Europe

3S'inPACK en visiteur au salon Pharmapack Europe

Cette année le salon Pharmapack, situé au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, réunissait 387 exposants. Au cours de ce salon 44 conférences ont été organisées et 21 innovations ont été présentées. Parmi celles-ci ont été récompensés :

- dans la catégorie innovation meilleur exposant :

  • Biocorp avec leur produit Easylog, mention customisation and user-friendliness
  • EVEON avec leur produit Intuity®Lyo, mention convenience and easy of use
  • Injecto avec leur produit Injecto 0.5ml, mention efficient re-use and drug tampering prevention
  • Pylote avec leur produit PYCLEARTM PROTECTION, mention patient protection and cost-efficiency

- dans la catégorie produits de santé :

  • Elanco & Neopac avec leur produit Twist’n’use Osurnia, mention veterinary packaging and ease of use 
  • Ethimedix SA avec leur produit Smartbottle®, mention compliance and convenience
  • Fresenius Kabi avec leur produit Levobupivacaïne Kabi, mention safety of use

A noter la participation sur ce salon de quelques entreprises de la région Auvergne Rhône Alpes et notamment la société Eskiss Packaging qui présentait l'emballage UNICADOSE® (http://eskisspackaging.eu/unicadose-l-ampoule-plastique/)  innovation d'unidose se substituant au verre et pour laquelle 3S'inPACK a apporté sa compétence en matière de contrôles et de tests, notamment sur le plan réglementaire (migration) et performance (perméabilité).


3S'inPACK participe à l'évaluation de plastifiants utilisés dans les dispositifs médicaux

Le projet ARMED (Assessment and risk management on medical devices in plasticized polyvinyl chloride) lancé en 2013 par Valérie Sautou, chercheur au CHU de Clermont-Ferrand, a pour objectif d'évaluer le risque toxique de plastifiants utilisés dans la composition de dispositifs médicaux en PVC.

Il fait appel à des compétences pluridisciplinaires dans le domaine de la santé, des matériaux, de la physico-chimie des transferts.

3S'inPACK est associé à ce programme pour ses compétences d'analyses et de modélisations des migrations entre les matériaux plastiques et les aliments avec pour objectif de transférer ces compétences au niveau médical.

Les résultats des analyses et tests réalisés sur des dispositifs médicaux permettront de comprendre les phénomènes de transfert et de bâtir des modèles prédictifs de la migration des plastifiants vers les liquides biologiques circulant dans ces derniers et ainsi de prévenir des risques toxicologies éventuels pour les patients.

Ces résultats permettront également d'inciter au développement des matériaux plus sûrs.

 


3S'inPACK partenaire de l'innovation régionale

Comme le présente la vidéo suivante réalisée par la Maison Innovergne, 3S'inPACK a accompagné les entreprises régionales Cruzilles et Oxsitis dans le développement d'une gamme de pâtes de fruits pour sportifs en apportant ses compétences à la fois dans le domaine nutritionnel (diagnostic, calculs, analyses) et de l'emballage (choix de matériaux, étude de conservation, calcul de durée de vie).

Cet exemple illustre, parmi d'autres, les compétences de 3S'inPACK dans le développement du couple produit-emballage.

 http://www.innovergne.fr/actualite/innover-ensemble-la-success-story-cruzilles-oxsitis


3S'inPACK investit

Afin de mieux répondre à la demande de ses clients et d'étendre ses prestations d'analyses et d'études sur le couple produit-emballage, 3S'inPACK a décidé de compléter son parc analytique et de test.

Les nouveaux matériels qui seront opérationnels en début d'année 2016 sont :

  • un chaîne de chromatographie liquide haute performance (HPLC) quaternaire équipée de deux détecteurs, une barette de diodes et un réfractomètre
  • une enceinte climatique sous conditions ICH (International Conference on Harmonisation) dotée également d'un module lumière 

L'HPLC permettra de réaliser des investigations à la fois sur le produit contenu (nutriments, principes actifs,...) et sur le matériau d'emballage (additifs, produits de dégradation, néoformés,...).

L'enceinte climatique est l'outil de base des études de conservation et de stabilité réaliséees dans des conditions maîtrisées (température, humidité, lumière).

Complémentaire d'outils modèles, l'ensemble de ces moyens augmentera la capacité de 3S'inPACK dans la réalisation d'études de stabilité, de vieillisements accélérés, de détermination de durée de vie des produits emballés.


3S'inPACK dans la presse professionnelle : Dossier Emballage Revue IAA

3S'inPACK a participé, au même titre que d'autres partenaires du RMT Actia Propack Food, à la rédaction d'un dossier Emballage dans le dernier numéro de la revue IAA publié en octobre 2015.

L'article rédigé par 3S'inPACK est intitulé Ecoconception d’emballages : démarche, méthodologie, outils.

En résumé, à l’heure où les impacts climatiques se font de plus en plus ressentir sur notre planète, que les ressources fossiles se font de plus en plus rares, que certains emballages se voient réglementés (Directive UE 2015-720)  ou interdits (Décret « interdiction sacs plastiques » au 01/01/2016), il est important de rappeler qu’il existe des méthodes applicables à toute conception ou optimisation du couple aliment-emballage en vue d’en limiter ses impacts environnementaux. Si ces démarches apparaissent parfois lourdes et onéreuses pour les entreprises, elles aboutissent généralement sur des économies d’emballages et l’amélioration des fonctionnalités, intérêts évidents pour une industrie agroalimentaire à la recherche de marges.

L'article développe les notions d'analyse fonctionnelle, de cahier des charges fonctionnel, décrit les démarches de conception et d'écoconception, liste et décrit les différentes méthodes qualitatives ou quantitatives et donne quelques exemples d'outils et logiciels d'ACV (analyse de cycle de vie).

Les autres thèmes abordés par le dossier Emballage de la revue IAA sont :

  • Conception du conditionnement d’aliments sous atmosphère modifiée.
  • Modélisation des transferts pour prédire la migration des substances dans les aliments.
  • Mélanges protéines-polyosides pour des applications en emballage alimentaire.
  • Maîtrise de l’oxydation du vin et optimisation de l’embouteillage

Pour toute information sur le sujet de l'écoconception : jthebault@3sinpack.fr

Pour toute information sur la revue IAA : http://www.revue-iaa.fr

 


Sobriaa Auvergne : diagnostics de performance globale agroalimentaire

La phase 1 de Diagnosctics de l'opération Sobriaa vient d'être lancée en région Auvergne. Elle a pour objectif de réaliser 9 diagnostics sur 12 mois dont 1 diagnostic environnemental. La cible est principalement la PME mais à la marge une ou deux grandes entreprises peuvent s'inscrire dans l'opération. 

Le diagnostic de performance opérationnelle globale repose sur trois composantes :

  • la qualté sanitaire
  • la performance industrielle
  • la performance environnementale

Elle peut donc concerner plusieurs fonctions de l'entreprise : direction, production, maintenance, qualité,…

Le diagnostic est basé sur un outil convivial téléchargé sur une tablette numérique permettant de renseigner un questionnaire approfondi lors de visites de l’entreprise.

Toutes entreprise intéressée située en région Auvergne  peut se faire connaître en remplissant et en renvoyant le questionnaire joint.

Pour toute information : jthebault@3sinpack.fr

 

Téléchargez le PDF


Huiles minérales et emballage

Le 27 octobre 2015, lors d'une conférence de presse, l'ONG FoodWatch a alerté les pouvoirs publics sur la contamination possible de certains aliments par des huiles minérales issues principalement des papiers et cartons recyclés. L'ANIA, Association nationale des industries alimentaires, a réagit par le communiqué de presse ci-joint.

Deux catégories de composés sont identifiés dans ces phénomènes de contamination par voie indirecte : les MOAH (mineral oil aromatic hydrocarbons), et les MOSH (mineral oil saturated hydrocarbons). Bien que possédant des poids moléculaires importants (entre 10 et 35 carbones) et des pressions de vapeur faibles, ces composés, dans des conditions de températures et de temps de stockage, sont susceptibles de migrer vers l'aliment. Ces migrations dépendent également des types de conditionnement utilisés (emballage primaire) qui peuvent jouer un rôle plus ou moins de barrière vis à vis de ces phénomènes.
Si aucune réglementation n'existe actuellement sur les quantités acceptables de ces huiles minérales dans les produits alimentaires, en 2012 l'EFSA a établi des recommandations basées sur une DJA de 0.01 mg/Kg de poids corporel soit une limite dans l'aliment de 0.6 mg/Kg. Des textes sont actuellement en préparation pour définir ces limites par catégorie d'huiles minérales.

Pour définir de telles limites il est important de connaître les phénomènes mis en cause dans le but de les prédire et de mettre ainsi en place des outils de maitrise afin de concevoir des emballages sûrs. C'est ce à quoi s'est attaché le programme de recherche financé par l'ANR et animé par l'INRA, Safe Food Pack Design (SFPD), dans lequel étaient impliqués des partenaires des filères agroalimentaires (ANIA) et emballages (France Emballage).

En tant que centre technique spécialiste du couple produit-emballage, 3S'inPACK était partie prenante du programme SFPD et a mis en place  au sein de son laboratoire des tests, des analyses et des modèles prédictifs adaptés à ces phénomènes de transfert de composés tels que les huiles minérales venant soit des matériaux d'emballages soit de leur environnement.

Pour toute information : jthebault@3sinpack.fr

 

Téléchargez le PDF


3S'inPACK agréé Crédit impôt recherche et Crédit impôt innovation

3S'inPACK agréé Crédit impôt recherche et Crédit impôt innovation

Le Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) vient de délivrer le double agrément Crédit Impôt Recherche et Crédit Impôt Innovation à 3S'inPACK pour les années 2015, 2016 et 2017.


Plastiques biodégradables : les avancées de la start'up CARBIOS

Située sur le Biopôle de Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme), CARBIOS est une strat'up innovante qui agit dans le domaine de la chimie verte. Elle vient de démarrer un pilote industriel dédié au développement de plastiques biodégradables basé sur l'intoduction de microorganismes capables de dégrader le matériau grâce à son potentiel enzymatique. Le pilote d'une capacité de 40 kg/h a pour objectif de démontrer la performance de cette nouvelle technologie en conditions pré-industrielle sur des films plastiques de paillage agricole par exemple. Pour cela Carbios collabore avec des entreprises Auvergnate comme Limagrain (groupe semencier) et Barbier (extrudeur de films plastqiues)

L'entrée de Carbios en bourse en 2013 lui a permis de lever 14 millions d'euros pour amener rapidement cette nouvelle  technologie au stade industriel.

source : newsAuvergne.com - 28/09/2015


Emballage et préférence alimentaire

Dans le cadre du RMT Propack Food (http://rmt-propackfood.actia-asso.eu/) 3S'inPACK co-anime le groupe de travail sur la praticité et la sensorialité des emballages, l'occasion de faire le point sur des travaux de recherche alliant emballage et préférence alimentaire.

Ainsi, une équipe de chercheurs de l'université de Bonn, en Allemagne a voulu vérifier si la stratégie marketing (emballage coloré, avec des personnages de dessin animé ou des super-héros) largement utilisée pour la promotion de produits trop gras, trop sucrés ou trop salés, pouvait servir à la promotion des aliments sains chez les enfants. Ils ont, pour cela, proposé à des enfants âgés de 8 à 10 ans des goûters, présentés dans des contenants identiques, mais avec des étiquettes différentes (neutres, nutritionnelles, fun). Sans grande surprise, c’est le goûter avec l’emballage fun qui a le plus attiré les enfants. Les chercheurs ont également constaté qu’ils ont majoritairement préféré le goût de l’en-cas avec l’étiquette fun. Seulement 21 des 179 enfants ont déclaré aimer de manière comparable le goût des trois produits, alors que ceux-ci étaient rigoureusement identiques. L’équipe a donc conclu qu’il existe un « effet placebo » du marketing en ce qui concerne la perception du goût des aliments.

Sources : Food packaging cues influence taste perception and increase effort provision for a recommended snack product in children, Bernd Weber and al.Front. Psychol., 02 July 2015


Université d'été de Nutrition 2015 : 3S'inPACK était présent

Ces journées, organisées par l'unité de Nutrition Humaine de l'INRA de Clermont-Ferrand et le Centre de Recherche en Nutrition Humaine (CRNH) Auvergne sont l’occasion de réunir chaque année les acteurs de l'alimentation et de la santé. Cette année, les thèmes abordés ont été :

  • les politiques alimentaire et nutritionnelle avec notamment l’intervention du Professeur Serge Hercberg qui a présenté l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique (http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=519), publié en août dernier, relatif à l’information sur la qualité nutritionnelle des  produits alimentaires. Dans cet avis, le HCSP considère que seul, le système 5-C, échelle de couleur à 5 niveaux basée sur le score FSA, répond aux critères de pertinence et de faisabilité d’un système d’information nutritionnelle synthétique
  • les innovations nutritionnelles notamment les nouvelles sources de protéines, la place actuelle des pré et probiotiques dans l’innovation alimentaire mais également l’évolution des attentes du consommateur
  •  les facteurs nutritionnels et environnementaux des maladies chroniques
  •  la nutrition et la santé bucco-dentaire. A été abordé le rôle de la mastication dans la nutrition ; les conséquences nutritionnelles d’une mauvaise mastication, à savoir une modification du régime alimentaire voire même à plus long terme une installation progressive d’un état de dénutrition ou de malnutrition ; ainsi que les enjeux de la santé bucco-dentaire chez la personne âgée et l’enfant.et enfin
  • le plaisir et la nutrition avec notamment l’intervention d’un chef de cuisine en milieu hospitalier qui est venu présenter sa méthode pour améliorer l’alimentation en institution, à savoir des matières premières de qualité, des produits frais, des recettes travaillées ou encore une présentation soignée.

Les présentations 2015 sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.univete-crnh-auv.fr/archives.html

Pour toute information nutritionnelle et sur l'étiquetage nutritionnel en particulier Sarah Librere, Chargée de Mission Nutrition :  slibrere@3sinpack.fr


3S'inPACK dans la presse professionnelle

Après la parution dans les numéros de mai et de juin-juillet 2015 d'Emballage Magazine, 3S'inPACK est à nouveau à l'honneur dans les cahiers Publiscopie du magazine l'Usine Nouvelle de  septembre 2015. 

Sous le titre "Avec 3S'inPACK, contrôler et optimisez votre couple produit-emballage", l'article développe l'expertise en direction des utilisateurs et fournissuers d'emballages : étude des performances des matériaux et des procédés d'emballage, recherche des causes d'avaries, appui à la conformité alimentaire et environnementale.

Les secteurs industriels visés par cette expertise ne sont pas seulement ceux de l'agroalimentaire et de l'emballage mais aussi ceux de la cosmétique et de la pharmacie notamment dans la mise en oeuvre d'études de stabilité des produits emballés.

Téléchargez le PDF


Sobriaa : améliorer la performance opérationnelle des entreprises agroalimentaires

L'opération SOBRIAA a été lancée au niveau national par l'ACTIA, association de coordination des centres techniques agroalimentaires, pour répondre au défi qu'auront les IAA à relever en matière de  compétitivité en conciliant les dimensions économiques, sociales et écologiques, tout en préservant les qualités intrinsèques des produits.

Cette approche intégrée entre les exigences environnementales, l’optimisation de la performance, tout en préservant la qualité sanitaire des produits, portée par le concept SOBRIAA, est basée sur trois axes essentiels :

  • performance environnementale,
  • performance industrielle,
  • qualité sanitaire.

L’amélioration s’effectuera par un accompagnement personnalisé avec une équipe d’experts, partant d’un diagnostic et devant aboutir à des plans d’actions d’améliorations (organisationnelles ou matérielles via des plans d’investissements), avec des étapes de diagnostic expert, adaptation des produits et procédés, rédaction de cahiers des charges et suivi des investissements.

Une équipe d’experts de 5 centres ACTIA a conçu une méthodologie de diagnostic basée sur un questionnement qui couvre les 3 axes de SOBR’IAA : les performances environnementales et industrielles et la qualité sanitaire des aliments. Ce questionnement est structuré pour profiter au maximum des synergies entre les 3 axes. Il est spécifiquement adapté au secteur des IAA.

L'opération est soutenue au niveau national par l'ADEME et au niveau régional par les DRAAF ou les Conseils régionaux.

Pour la région Auvergne, compte tenu de son expérience en diagnostics industriels tant sur le plan produit que procédé (dont emballage et conditionnement), 3S'inPACK a été retenu pour assurer la coordination et la réalisation des diagnostics de la première phase qui devrait s'étaler sur 12 mois.

En région Auvergne 8 diagnostics sont prévus majoritairement au sein de PME agroalimentaires.

Pour toute information :


VALORMAP

En tant que centre technique régional et membre du RMT ECOVAL, 3S'inPACK participe au projet VALORMAP

Le projet ValorMap a pour objet de créer une base de données spatialisée relative à la valorisation énergétique par méthanisation des résidus et coproduits organiques des agro-industries.

L’objectif du projet est de capitaliser l’ensemble des travaux antérieurs en méthanisation des partenaires et de mener des investigations supplémentaires afin d’identifier l’ensemble des résidus et coproduits des agro-industries pouvant être mobilisés en méthanisation. Les caractéristiques des résidus et coproduits organiques seront donc collectées sur sites industriels. Des ratios de production de ces résidus organiques seront également créés par secteur ou région. L’ensemble de ces informations sera disponible via une base de données spatialisée.

La finalité du projet est de créer une base de données spatialisée qui proposerait une cartographie des gisements disponibles (tonnage, localisation, composition chimique, etc.) et de leur potentiel méthanogène. Cette base de données sera mise à disposition des agro-industries et des principaux acteurs (français) de la filière méthanisation (constructeurs, bureaux d’étude, exploitants, organisations publiques, associations, etc.). Elle permettra de faciliter la mobilisation de substrats organiques par des installations de méthanisation sur le territoire français. Ce projet devra également permettre aux agro-industriels de disposer des éléments nécessaires pour envisager une valorisation de leurs résidus et coproduits en méthanisation, et pour comparer cette solution avec les voies de valorisation actuelles.

Ce projet rassemble :

  • des Instituts Techniques couvrant plusieurs filières agro-industrielles (la filière porcine, la filière des corps gras, le secteur de la production d’alcool, l’industrie papetière, le secteur viti-vinicole, etc.),
  • des Centres régionaux d’innovation et de transfert de technologie couvrant plusieurs régions (le CRITT Agroalimentaire Provence Alpes-Côte-d’Azur, le CRITT AGRIA Lorraine, le pôle 3S in PACK),
  • des centres de recherche publique (le laboratoire de Biotechnologie de l’environnement de l’INRA de Narbonne et l’IRSTEA de Rennes).

Les Instituts Techniques et les Centres régionaux, par leur connaissance du secteur agro-industriel et des caractéristiques des résidus et coproduits générés, seront à même d’identifier les gisements potentiellement méthanisables. Le LBE de l’INRA évaluera les performances en méthanisation des résidus et coproduits identifiés. Enfin, l’IRSTEA capitalisera l’ensemble de ces résultats dans une base de données spatialisée.

Le projet ValorMap est une initiative du RMT ACTIA Ecoval et est co-financé par l’ADEME.

Contact : Laureen Badey, ITERG, téléphone : 05 56 07 75 93, mail : l.badey@iterg.com

En région Auvergne, 3S'inPACK, téléphone : 04 73 28 85 22, mail : jthebault@3sinpack.fr


MODULES DE FORMATION

3S'inPACK a mis en place des modules de formation allant de 1 à 3 jours destinés à accompagner les entreprises agroalimentaires (et connexes) sur la problématique de l'alimentarité des emballages.

Ces modules sont "à la carte" afin de répondre aux besoins spécifiques des entreprises et ainsi  s'adapter à leur taille, leur contraintes, leur type de couple produit-emballage.

Le contenu de ces formations est basé sur un panorama des réglementations en vigueur, le rappel des phénomènes qui régissent les interactions entre le contenant et le contenu, les outils nécessaires à la démarche que sont les tests et analyses, les calculs, les modélisations, les documents constituant le dossier technique et réglementaire. 

Ces différents chapitres sont ensuite appliqués à l'entreprise à travers des études de cas travaillés en groupes projet : examen des certificats d'alimentarité, analyses des résultats de test de migrations globale et spécifiques, calcul dans le pire des cas, calcul par approche modèle, établissement de cahier des charges client-fournisseur.

Vos contacts : jthebault@3sinpack.fr   cbreysse@3sinpack.fr


JOURNEE D'ECHANGES SYMOP ANIA ACTIA 22 juin 2015

Le thème de cette journée était "Mécanisation Robotisation Automatisation dans l'industrie agroalimentaire"

Ont été présentés les besoins spécifiques aux filières viande et produits de la mer et les problématiques posées par la mise en place d'automates et de robots dans ces industries.

Les membres du SYMOP (Syndicat des machines et technologies de production) ont pu présenter des offres de technologies à travers des exemples de réalisation.

3S'inPACK a été convié à cette journée d'échanges en tant qu'expert emballage sur les contraintes machines-matériaux d'emballage. Deux exemples concrets, l'un sur le passage machine de films complexes, l'autres sur le formage de caisses carton, ont permis d'illustrer les contraintes propres aux lignes de condfitionnement et d'emballage des produits alimentaires.

En conclusion :

L’évolution des lignes d’emballage et de conditionnement vers plus de mécanisation et d’automatisation ne doit pas faire oublier les exigences et contraintes liées à l’utilisation des matériaux d’emballage dont les fonctions essentielles doivent être respectées.Ceci dans un contexte d’écoconception où la réduction des emballages (poids, épaisseurs, volume) est recherchée pouvant aboutir à des situations critiques.

Afin d’anticiper les risques il est donc important d’établir les cahiers des charges techniques nécessaires tant sur les matériaux que sur les machines et mettre en correspondance les spécifications des fiches techniques avec les exigences et fonctions que doit avoir l’emballage.


Les emballages céréales petit-déjeûner de demain

A l'invitation de LCI Ingrédients (groupe Limagrain) 3S'INPACk est intervenu au séminaire organisé les 2 et 3 juin et intitulé « Breakfast cereals tomorow's world ». 3S'inPACK a mis en perspective les emballages du futur au regard des grandes tendances de consommation et des aspirations sociétales. Ont ainsi été développés les emballages actifs et intelligents, la sécurité liée au contact des emballages, l'écoconception appliqués au cas particulier des céréales pour petit déjeuner.


Valoriser vos produits en tant qu'aliments fonctionnels

A l'invitation conjointe de Céréales vallée, la Maison Innovergne, Nutravita et l'URIAA, 3S'inPACk est intervenu à la réunion organisée le 28 mai dernier pour présenter les outils de Diagnostic et de profilage nutritionnel et pour décrire la démarche de formulation d'aliments fonctionnels appliquée à des cas concrets. Les témoignages qui ont suivi on mis en avant deux études pour lesquelles 3S'inPACK est intervenu : Pâtes de fruits pour sportifs, Pain nutritionnellement optimisé.


IPC Clermont / 3S'inPACK, l'acteur professionnel dédié aux emballages

Vous êtes industriel, ingénieur ? Vous avez des problématiques liées au couple produit-emballage ?

Contactez-nous

© 2015 IPC Clermont / 3S'inPACK - Mentions légales - Développement web : Un Air de Pixel